vendredi, 20 novembre 2015 12:37

Histoire d'un immigrant: d'agriculteur à charretier

Bonjour. Je suis Francis Alexander. J'étais un jeune garçon quand ma famille est venue d'Irlande au début du XIXe siècle. Avec mes parents, mes cinq frères et cinq sœurs, nous quittions pour une vie meilleure. Avec six descendants mâles, mon père voyait bien que nous aurions de la difficulté à nous procurer une terre sur cette ile déjà très peuplée et où les tensions politiques et religieuses devenaient de plus en plus intolérables.
Nous sommes donc arrivés dans Lanaudière et nous y avons d'abord vécu en tant qu'agriculteurs. Après avoir fondé moi-même ma famille, j'ai déménagé tout ce beau monde, mon épouse et mes cinq garçons et cinq filles, à Montréal. J'y suis devenu charretier. Les charretiers livraient diverses marchandises aux quatre coins de la ville. Dans un climat rigoureux comme celui du Québec, beaucoup d'entre nous livraient de quoi chauffer les maisons. Aussi, nous devions livrer les marchandises arrivées par bateau.
Mes enfants ont eu un métier. Les garçons sont devenus commerçant, charpentier, menuisier et les filles sont devenues couturières, dans les factries de Montréal.
Je me sens très fatigué. On dit que les gens qui ont pratiqué mes métiers étaient des gens forts et résistants. J'ai maintenant plus de 90 ans. On est en 1911. Ce sera sans doute mon dernier printemps. Je crois avoir laissé un bel héritage à mes enfants: ils ont tous reçu une éducation hors du commun pour leur époque. Ceci leur a permis d’exercer différents métiers dans une ville de Montréal en pleine expansion.

Line Bélanger
Arrière-arrière-arrière-petite-fille de Francis Alexander

Lu 983 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

SNG à BAnQ

Facebook

Partenaires

BAnQNormandin