Histoire de famille

Partir à l’aventure de son histoire de famille c’est ouvrir une brèche sur son passé, c’est s’offrir un voyage dans le temps : parents, grands-parents, frères, sœurs, oncles, tantes, cousins, cousines, voisins, voisines. Tous ont contribué à cette histoire. L’histoire familiale c’est la tradition orale qui chevauche les générations et les lieux. Quand on désire compiler cette tradition il faut bien se préparer.

 

Qu’est-ce qu’une histoire de famille?

C’est la biographie d’une même famille sur plusieurs générations.

Étapes de l’enquête généalogique

Visiter une société de généalogie ou un centre d’archives, avant d’amorcer sa recherche ou très tôt dans le processus, afin de tirer profit des travaux déjà produits et éviter de refaire certaines recherches.

Éplucher les papiers de famille pour redécouvrir certains moments, certains événements importants de votre famille. Leur diversité est grande puisqu’il s’agit de tous les documents qui témoignent de l’existence de ses membres. Cette diversité peut comprendre des photos, des diapos, des films, des enregistrements sonores, des faire-part, des cartes mortuaires, des cartes de remerciements, des testaments, des écrits personnels, des factures, des coupures de journaux, des livres de comptes, des actions, des dessins, des peintures, des cartes, etc.

La mémoire, interroger ses proches pour obtenir des informations. À cette étape il est important d’être bien préparé, faites un plan d’entrevue : le plan est la liste des questions que l’on désire poser à son interlocuteur. Il nous permet de poser les bonnes questions par rapport au sujet que l’on souhaite aborder.

Quand la mémoire et les papiers de famille ne suffisent plus pour trouver les informations concernant vos ancêtres, il est temps de consulter d’autres sources. Les outils de base en généalogie sont les registres d’état civil, plusieurs généalogistes en ont saisi les données pour publier des répertoires des actes qu’ils contiennent.

Quelques conseils d’entrevue : Après avoir posé une question, ne parlez plus et patientez. Certaines personnes ont besoin de temps pour réfléchir à des événements passés. N’hésitez pas à poser des questions qu’on ne leur a jamais posées. C’est ainsi que jailliront des bijoux de confidences. Demeurez flexible si l’entretien prend une autre direction. Si on s’écarte du chemin ramenez la personne dans le vif du sujet. Prenez des notes ou enregistrez l’entrevue.

SNG à BAnQ

Facebook

Partenaires

BAnQNormandin