Avez-vous des ancêtres militaires ?

Plusieurs anniversaires de notre histoire militaire sont célébrés en 2014-2015. Entre autres, le 350e anniversaire de l’arrivée du régiment de Carignan-Salières en Nouvelle-France (1665), le 100e anniversaire du début de la Première Guerre mondiale (1914). De ce fait, le moment est propice pour chercher dans le passé militaire de nos ancêtres. Même, si certaines dates de l’histoire font l’objet d’une commémoration officielle en 2014, cela n’exclut pas d’inclure d’autres conflits à notre recherche. Telle que la guerre de Sept Ans (1756-1763), dont la conclusion cède la Nouvelle-France à l’Angleterre, le conflit anglo-américain de 1776 duquel découle la venue des troupes allemandes en Amérique. Soulignons aussi le conflit de 1812 opposant les États-Unis à l’Empire britannique qui donna lieu à des batailles comme celle de Châteauguay.

Nos pères, grands-pères et ancêtres sont tous susceptibles d’avoir un passé militaire. Pour vous guider dans vos recherches, voici quelques sources biographiques parmi les nombreuses disponibles.

 

Le régiment de Carignan-Salières

Les premières troupes françaises de la Nouvelle-France sont celles du régiment de Carignan-Salières. Fruit des efforts de Marcel Fournier et de Michel Langlois, un livre vient de paraitre aux Éditions Histoire Québec, sous le titre : Le régiment de Carignan-Salières, les premières troupes françaises de la Nouvelle-France, 1665-1668. Plus de 1300 soldats y sont recensés, parmi lesquels quelques 700 sont demeurés au pays. Cette dernière publication a le mérite d’avoir largement revisité les publications antérieures sur le sujet et propose une mise à jour à la lumière des dernières recherches et découvertes. Le livre fait aussi état des membres des compagnies de Tracy, stationnées dans les Antilles françaises et envoyées en Nouvelle-France à la même époque. Un ouvrage indispensable pour votre recherche.

Les soldats de la guerre de Sept ans

La guerre de Sept Ans et les soldats en Nouvelle-France entre 1755 et 1760 ont été abondamment documentés dans la publication du projet Montcalm sous le titre : Combattre pour la France en Amérique. Le livre est le résultat d’un travail d’équipe sous la direction de Marcel Fournier et publié par la Société généalogique canadienne-française en 2009. Des 9715 hommes composant la force française en Amérique, 7450 y sont identifiés nominativement. De ce nombre, plus de 700 se sont mariés ou établis en Nouvelle-France.

Vous pouvez aussi consulter la base de données des militaires de 1759-1760 de la Commission des champs de bataille nationaux. Cette base de données présente les militaires, des armées française et britannique, présents à Québec en 1759 et 1760. Elle comptabilise 11 358 entrées, dont 4079 français et 7279 britanniques.

 

Troupes allemandes

Lorsque les hostilités ont éclaté entre les colonies américaines et les autorités britanniques, ces derniers manquaient d'effectifs pour combattre et firent appel aux principautés allemandes afin qu'elles lui fournissent des contingents de soldats. Au total, 30 000 Allemands ont combattu en Amérique du Nord entre 1776 et 1783. De ce nombre, 10 000 hommes ont séjourné au Canada et près de 2 400 d'entre eux s'y sont établis, principalement au Québec, en Ontario, au Nouveau-Brunswick et en Nouvelle-Écosse.

Publié par l’Institut généalogique Drouin, Les troupes allemandes et leur établissement au Canada (1776-1783) par Dominique Ritchot paru en 2011 recense les soldats des troupes auxiliaires allemandes qui se sont établis au Canada après la guerre de l’Indépendance américaine. L'ouvrage comporte la liste des soldats, avec une courte notice biographique pour chacun d'eux, un commentaire général et plusieurs index.

Vous pouvez aussi consulter le site de Bibliothèque et Archives Canada qui regroupe plusieurs documents utiles sur les troupes allemandes.

Les femmes et la guerre

Les guerres sont horribles, en pertes humaines et en destruction sans borne. Les guerres de 1914-1918 et de 1939-1945 ont été toutes deux affectées des centaines de millions de personnes. Ce qui était auparavant réservé aux hommes devient accessible aux femmes. Lors de la Première Guerre mondiale, les femmes ont des rôles différents, mais au combien nécessaires! Elles sont infirmières, espionnes, ouvrières dans les usines d’armement et comme lors de tous les conflits précédents, elles remplacent le mari et les fils partis. Lors de la Seconde Guerre mondiale, les femmes veulent un rôle plus actif et, à force de luttes, elles intégreront l’armée, l’aviation et la marine. « À l'usine, dans les hôpitaux de campagne ou dans l'armée, le rôle des femmes durant la Seconde Guerre mondiale est déterminant. Le 18 avril 1944, le ministre de la Défense J.L. Ralston est catégorique : Nous vivons la période la plus cruciale, la plus décisive de la guerre, et ce sera de ces filles, de ces femmes qui s'enrôlent dans l'armée que viendra peut-être, quant au Canada, l'impulsion décisive qui nous mènera à la victoire. » Consultez les archives de Radio-Canada : Des femmes sur tous les fronts.

Première Guerre mondiale

Le Corps expéditionnaire canadien de la Première Guerre mondiale regroupait plus de 640 000 soldats. Bibliothèque et Archives du Canada est en voie de compléter sa base de données au sujet de ces soldats. Toutefois, si l’un de vos ancêtres est décédé lors de ce conflit, vous le retrouverez au Mémorial virtuel de guerre du Canada

Seconde Guerre mondiale

Les données sur les militaires de la Seconde Guerre mondiale sont plus difficiles à obtenir. Même si le conflit est loin derrière, la création de banques de données n’est pas pour autant chose faite. Toujours sur le site de Bibliothèque et Archives du Canada, diverses banques offrent des données partielles, mais aucune n’offre la possibilité de rechercher et trouver à coup sûr un individu, exception faite pour ceux et celles décédés au combat. Dans ce dernier cas, le Mémorial virtuel de guerre du Canada offre l’information.

Pierre Soucy

Partenaires

BAnQNormandin