jeudi, 24 mars 2016 20:10

La généalogie, ça s’apprend !

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Du 19 au 26 novembre 2016, la Semaine nationale de la généalogie vous invite dans l’aventure sous le thème :

La généalogie, ça s’apprend !

Activité nouvelle, remplie de questionnement et d’incertitude et pouvant constituer un défi ? L’aventure, pour certaines personnes, c’est gravir une montagne, sauter en parachute, faire de la plongée sous-marine. Pour nous, cela sera d’apprendre la généalogie !

Ordinateur-Internet : duo d’enfer

À l’ère numérique nous croyons que tout est plus simple pour la recherche généalogique. On trouve de tout sur Internet même le pire. Vous croyez qu’en tapant votre patronyme, vous pourrez reconstituer votre lignée en criant LAPIN ! Bien sûr, les bases de données numérisées rendent les recherches plus faciles, à condition de savoir les utiliser.

Au début c’est facile…

Commencez par faire l’inventaire de tout ce que vos parents ont conservé de leur passé : actes, photos, contrats, cartes, lettres, certificats, diplômes… ne négligez aucun détail. Une fois ce fascinant inventaire répertorié vous désirez aller plus loin dans vos recherches. C’est maintenant que vous avez besoin d’assistance, les sources sont nombreuses et variées : état civil, registres paroissiaux, archives notariales et militaires, recensements… La liste est longue et le mode d’emploi aussi.
Vous découvrez un nouveau vocabulaire et parfois des documents illisibles pour un néophyte.

Le choix du logiciel

Le premier : papier-crayon ! Ne prenez pas de logiciel de généalogie tant que vous n’êtes pas certain d’avoir totalement compris comment les ancêtres sont les uns vis-à-vis des autres. Le logiciel, quel qu’il soit, ne le fera pas à votre place.

Pas de panique

Les recherches sont complexes et vous êtes un peu découragé ! Faites appel à des spécialistes : pas une région du Québec qui n’a pas une société de généalogie. Les sociétés sont là pour vous aider à démarrer ou poursuivre vos recherches. Moyennant un faible coût d’abonnement, vous entrerez dans un monde d’entraide. Des cours d’initiation dans divers domaines : généalogie, paléographie, conservation, en plus de conférences enrichissantes, sont offertes par les sociétés.

10 raisons d’être membre d’une société de généalogie :

Raison # 1 Service d’entraide
Raison # 2 Cours d’initiation
Raison # 3 Accès à des bases de données et des répertoires
Raison # 4 Choisir le bon logiciel
Raison # 5 Conférences
Raison # 6 Rencontrer des gens qui partagent notre passion
Raison # 7 Publication de ses recherches
Raison # 8 Partager ses découvertes
Raison # 9 Apprendre comment chercher
Raison # 10 Loisir enrichissant

Lu 2746 fois Dernière modification le mardi, 12 avril 2016 20:09
Fédération

75 sociétés et 20 000 membres

La Semaine nationale de la généalogie est orchestrée par la Fédération québécoise des sociétés de généalogie (FQSG), un organisme à but non lucratif de regroupement et de représentation des sociétés de généalogie locales et régionales. La Fédération est actuellement composée de soixante-et-quinze sociétés membres réparties dans toutes les régions du Québec. Le nombre de généalogistes membres d’une société de généalogie est estimé à près de 20 000.

federationgenealogie.qc.ca/societes

4 Commentaires

  • Lien vers le commentaire Jacques Blaquière, généalogiste-animateur vendredi, 05 août 2016 21:23 Posté par Jacques Blaquière, généalogiste-animateur

    La Société généalogique de Richmond est la plus petite société généalogique au monde. Elle est constituée depuis octobre 2013 de neuf généalogistes résidents de Richmond, Danville, Asbestos, Windsor et St-Germain-de-Grantham. Notre existence est connue dans toute la région du Val-St-François et nous avons droit à un panneau publicitaire lumineux à l'entrée de la ville de Richmond sur la route 116. Pas de cotisations, pas de carte de membre, pas de président. Nous n'aurons jamais les moyens de payer une chartre et nous ne serons jamais officiellement reconnus comme société généalogique. Nous n'avons ni local attitré, pas de livres, pas de répertoires. La ville de Richmond nous prête gracieusement la salle du conseil municipal et son écran géant à haute définition pour les Beaux dimanches en famille et pour nos ateliers. Qu'à cela ne tienne. Nous avons une chronique généalogique chaque semaine dans le journal local. Nous publions en commun à ce jour sur le réseau Internet, 84 039 fiches de probants bien renseignées et toutes référencées (provenance des renseignements indiquée). Nous avons un cimetière virtuel pour afficher les monuments funéraires de nos familles et de nos ancêtres et nous travaillons chaque jour à distance et en ligne dans notre fichier généalogique. Pour joindre notre groupe, il suffit simplement d'assister aux ateliers du dimanche à l'hôtel de ville de Richmond. Posséder un portable est un atout majeur mais non obligatoire. Plus d'nfo : http://www.blaquiere.ca/richmond

    Rapporter
  • Lien vers le commentaire Gilles Granger dimanche, 12 juin 2016 19:18 Posté par Gilles Granger

    C'est toujours un grand plaisir de faire de la généalogie, on trouve de tout dans ce sujet là, naissance, mariage, décès, recensement et plein de choses. Aussi toutes les variations de prénoms, noms et énormément d'histoire des personnes.

    Rapporter
  • Lien vers le commentaire Marielle Paiement vendredi, 22 avril 2016 20:32 Posté par Marielle Paiement

    Ce n'est pas tout le monde qui est familier avec l'informatique ou qui désire s'initier à ce moyen de recherche. À la Société d'Histoire et de Généalogie du Granit, nous avons mis en place l'Héritage Généalogique qui permet de transmettre son arbre généalogique, ses souvenirs, ses traditions et ses valeurs à ses enfants et à ses petits-enfants, sans avoir recours à l’informatique si vous n’êtes pas familier avec cet outil de recherche. Nous avons présenté l'outil aux résidents de Village Harmonie, une résidence pour personnes âgées. Notre projet est de faire une semblable présentation à la FADOQ.

    Rapporter
  • Lien vers le commentaire Julie mercredi, 13 avril 2016 16:26 Posté par Julie

    La généalogie est un loisir passionnant !

    Rapporter

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Partenaires

BAnQNormandin